Jules Vallès - Les criminels

Publié le par Livre en live libre

  Pour qu'une société soit viable il faut qu'elle soit conduite par des règles, des lois, des us des coutumes connus et respectés de tous.
Pour que les lois soient respectées, il faut qu'elles soient encadrées par une série de punitions servant à prévenir la désobéissance: l'amande, la prison, la peine de mort...Mais cela suppose des hommes et des femmes comme vous et moi capables de trouver les coupables, de les juger, de les condamner.

Un de mes petits voisins à été accusé la semaine dernière d'avoir dévoré le gâteau que sa mère avait posé sur la table de la cuisine. Sentence de ses parents: une semaine sans dessert. Il se trouve que le coupable était mon chat.

Qu'en est-il dans nos sociétés actuelles de ces personnes qui croupissent en prison en étant innocentes. Pire, cela suppose que les vrais coupables errent dans la nature et ne subissent pas les sentences de la désobéissance.
Cela suppose que les juges ne sont pas infaillibles.
Cela suppose-t-il que nos sociétés ne sont pas viables?

Jules Vallès (11 juin 1832 - 14 février 1885) bien des années avant  l'Affaire Outreau s'interroge sur ces points avec verve et talent.

Je vous laisse apprécier.  

Publié dans Nouvelle

Commenter cet article