Les impatiences Amoureuses 4

Publié le par Livre en live libre

 
C’est un passage que j’ai eu beaucoup de plaisir à interpréter. Que de vérité dans ces quelques lignes. Tout le monde s’y retrouve et s’y reconnaît un peu honteusement et un peu fièrement. Cela remet les idées en place de se souvenir que nous parents aussi…nous avons été des adolescents.
Et pour les impatients de la suite, vous pouvez consulter le site de l’auteur, c’est un régal !

Commenter cet article

Florence 13/12/2006 23:22

j'oubliais... bon choix pour la musique aussi ! j'adore !!

Livre en live libre 14/12/2006 13:03

Oui, beaucoup de musicien inconnu sont d'excellents professionnels sans succès!

Florence 13/12/2006 23:21

Bonsoir !
Je viens de découvrir ton blog en passant (ou repassant) par le blog des impatiences... j'ai commencé à le lire... mais j'avoue ne pas avoir pris le temps de lire la suite (je dois dire aussi que lire un écran comme on lirait un livre en papier, fini par faire mal aux yeux) :o(  j'apprécie pourtant l'écriture de charlie bregman, son humour, et tous ces souvenirs que l'on partage forcément tous...
j'ai écouté ton premier enregistrement et je te félicite pour ce travail, très bonne diction, très belle voix (avec une pointe d'accent de je ne sais où... ?) et très bonne idée !!
 

Livre en live libre 14/12/2006 13:07

Merci pour tant de compliments, C'est vrai que le site de Bregman est très bien fait et plein d'humour c'estpour cela que je le recommande à tout le monde. Personellement, c'est mon coup de coeur de l'année.Pour mon accent il est de partout et de nulle part, ayant beaucoup séjourné un peu partout à l'étranger et dans les Dom je me suis approprié et concocté quelques accents qui ressortent au gré de mon humeur.